Envoyer

|

Imprimer

|

Taille : A A A

 

Polytechnique > Portail HPR > Travail en équipe > Section étudiante > Compétences > Émotions

Émotions

«Nommer, situer, différencier les émotions et les sentiments permet de s’interroger sur soi-même, de clarifier et de verbaliser son ressenti, d’analyser ses réactions et d’échanger dans la relation. Plus une personne sera à même de percevoir, d’identifier, de dénommer précisément ses différents états émotionnels, de les situer sur une échelle d’intensité, plus elle sera en mesure d’en parler, de faire le point sur son ressenti et ses façons d’agir.»

(Cosnier, J., 1994. Psychologie des Émotions et des sentiments)

 

 

Les émotions sont une réaction bio-chimique non–volontaire, irrationnelle, qui colore notre vision de la réalité. Plusieurs chercheurs reconnaissent aujourd’hui le lien direct entre les émotions et la prise de décision. En effet, les émotions orienteraient l’organisme vers l’action. Tel qu’illustré dans le schéma qui suit, les émotions de base naîtraient dans le cerveau reptilien et se dirigeraient vers le lobe frontal pour permettre une prise de décision dite «rationnelle».

 

Lors de certaines situations où les émotions prennent toute la place, il arrive que la prise de décision ne se rende pas au lobe frontal. Le déficit cognitif illustre bien les différents degrés émotifs et les répercussions sur la prise de décision.

Image du cerveau et explication du fonctionnement des émotions par le cerveau reptilien et le lobe frontal

À retenir:

  1. Les émotions sont nécessaires à la prise de décision et au bon fonctionnement de l’individu.
  1. Celui qui est capable de reconnaître et de nommer ses émotions sera bien plus en mesure de performer dans ses relations interpersonnelles tant au niveau professionnel que personnel que celui qui nie leur existence ou les juge inutile.
  1. Lorsque nos émotions prennent toute la place (déficit cognitif), il vaut mieux se retirer de la situation, se calmer, et y revenir plus tard.
  1. Toute émotion que je ressens a un impact sur l’autre, et toute émotion que ressent l’autre à un impact sur moi.
  1. La colère est une émotion «carapace» et est souvent présente au travail.

 

Si vous désirez en savoir plus sur le fonctionnement des émotions et leurs liens directs avec la prise de décision, nous vous invitons à visionner le documentaire présenté sur les ondes de Radio-Canada dans le cadre de l’émission Découverte, intitulé L’erreur de Descartes.

Documentaire - L'erreur de Descartes

Vous pouvez aussi vous tourner vers les ouvrages de Antonio R. Demasio, neuroscientifique cognitif, qui s’est particulièrement penché sur ce thème.